Pays couverts par le Programme FSCM

Unissant les voix : la diversité géographique des pays ciblés par la FSCM

S’étendant des montagnes escarpées du Maroc à l’ouest aux paysages historiques de la Jordanie à l’est, la FSCM inclut des pays tels que l’Algérie, l’Égypte, Israël, la Jordanie, le Liban, la Libye, le Maroc, la Palestine, la Syrie et la Tunisie. Chacun de ces pays apporte sa propre contexte distinct, contribuant à la riche mosaïque d’expériences et de perspectives que la FSCM vise à engager. La diversité parmi ces pays, en termes de systèmes politiques, de structures économiques et de tissu social, souligne la nécessité d’une approche adaptée qui respecte les nuances locales tout en recherchant une cohésion régionale.

Le Maroc et la Tunisie, avec leurs positions stratégiques en tant que portes d’entrée entre l’Afrique et l’Europe, ont été des points focaux pour les discussions sur la migration et la coopération économique. Pendant ce temps, l’Égypte, avec son patrimoine historique et culturel significatif, joue un rôle crucial dans les dialogues concernant l’échange culturel et la sécurité régionale. Le Liban et la Jordanie, accueillant un nombre important de réfugiés, mettent en lumière le besoin urgent de conversations autour de l’aide humanitaire, de l’inclusion sociale et du développement durable.

Dans des zones affectées par des conflits comme la Syrie et la Libye, la FSCM souligne l’importance des initiatives de consolidation de la paix, de la restauration des infrastructures civiles et de la promotion des processus de réconciliation. La participation de la société civile dans ces pays est particulièrement cruciale pour jeter les bases d’une récupération à long terme et d’une gouvernance démocratique.

L’inclusion de la Palestine et d’Israël reflète l’intérêt de l’UE à soutenir les efforts de la société civile qui contribuent à la consolidation de la paix et à la promotion de la compréhension et du respect mutuels entre les communautés. En Algérie et en Libye, l’accent sur la coopération énergétique et la durabilité environnementale s’aligne sur les préoccupations plus larges concernant le changement climatique et son impact sur la stabilité et la prospérité régionales.

L’engagement de la FSCM avec ces pays est sous-tendu par la conviction qu’une société civile renforcée peut agir comme un catalyseur pour le changement positif, en plaidant en faveur de réformes, en soutenant les populations vulnérables et en contribuant à la résolution pacifique des conflits. En couvrant cette large gamme de pays, la FSCM reconnaît l’interconnexion des défis de la région et l’importance de l’action collective pour les relever.